toptrottinette » Blog » Tout savoir sur le fonctionnement des skateboards électriques

Tout savoir sur le fonctionnement des skateboards électriques

Les skateboards électriques sont très attirantes pour se déplacer à grande vitesse et avec style. Sur un skateboard classique, les déplacements sont plus limités en vitesse et en distance car il faut plus d’effort pour se déplacer uniquement à l’aide d’un seul pied, mais maintenant grâce au skate électrique les choses ont changé.

sktae electrique dessous fonctionnement

Comment fonctionne un skateboard électrique ?

Comme de nombreux modes de déplacement qui ont évolués depuis maintenant quelques années, les skates électriques sont devenues de plus en plus populaires auprès des enfants et des adultes, tout en offrant plus de facilité et de confort.

Pour parler de technologie, savez-vous vraiment ce qui se cache sous la planche d’un skate électrique pour la faire avancer. Si vous voulez en savoir plus, vous apprendrez plus en détail sur cette page le fonctionnement de cet appareil. Vous souhaitez en posséder un sans changer de skate ? Vous pouvez également améliorer votre planche de skateboard existante avec un kit de planche à roulettes électriques haut de gamme.

  • En ouvrant n’importe quel skateboard électrique, vous trouverez au moins un moteur électrique puissant qui est connecté à une batterie au lithium.
  • Chaque modèle dispose d’un type de batterie différent qui représente une grosse partie du prix. Certains contiennent une capacité énorme pour faire des dizaines de kilomètres tandis que d’autres sont tout simplement suffisant que pour quelques minutes de déplacement. C’est cette batterie qui fournit toute l’énergie nécessaire pour avancer.
  • Un jeu de câbles relie le moteur et la batterie. Le courant fourni par la batterie alimente le moteur pour produire du mouvement dans les roues.
  • L’énergie générée par le moteur est fournie aux roues afin qu’elles puissent tourner. Les skateboards électrique récents possèdent généralement 2 moteurs distincts qui sont directement intégrés dans chacune des roues arrières.
  • La propulsion et le freinage sont gérée à l’aide d’une télécommande sans fil que l’on tient dans la main en roulant.

Voilà pour vous ! En gros c’est comme ça qu’un skateboard électrique fonctionne.

Comment utiliser un skateboard électrique ?

Alors vous venez d’acheter un nouveau skateboard électrique ? Est-ce que c’est la première fois que vous en faites ? Si votre réponse est oui, nous vous guiderons sur la bonne façon d’utiliser un skateboard électrique.

Notez que si vous n’êtes pas familier avec une planche et qu’il s’agit de votre première sortie, il serait bon de considérer d’abord les bases du skate. Vous devez en principe être à l’aise avec l’équilibre et l’usage d’une planche avant d’utiliser un skateboard électrique.

Voici quelques conseils avant de vous lancer :

  • Avant de passer à l’action, assurez-vous d’être bien équipé pour l’occasion. Portez l’équipement approprié comme un casque, des genouillères et des protège-tibias pour éviter toute blessure.
  • Après vous être bien équipé, montez sur le skateboard électrique et essayez de maintenir une position confortable. Déterminez dans quelle position vous êtes le plus à l’aise.
  • Maintenant que vous avez trouvé la bonne position, vous êtes prêt à passer à l’étape suivante.
  • Contrairement à une planche à roulettes traditionnelle, la plupart des planches à roulettes électriques fonctionnent avec une télécommande sans fil. Toutes les commandes sont disponibles sur cette télécommande pour vous donner un accès instantané à chaque action.
  • Déterminez toutes les fonctions de la télécommande et trouvez un endroit bien dégagé pour vous entraîner sans danger.
  • Appuyez doucement sur le bouton d’alimentation de la télécommande et essayez de rouler en ligne droite. Freiner si nécessaire.
  • Une fois que vous avez suffisamment pratiqué en ligne droite et que vous vous sentez plus à l’aise, essayez de tourner et dériver légèrement en déplaçant votre poids sur le côté visé.
  • Ne vous précipitez pas et entraînez vous les premières fois à la vitesse la plus faible possible.

L’utilisation d’un skateboard électrique n’est pas trop difficile, il suffit d’être guidé dans la bonne direction. Après avoir parcouru ce guide, nous pouvons vous assurer que n’importe qui sera en principe capable d’utiliser un skateboard électrique de la bonne façon.

Les skates électriques sont ils assez puissants pour les montées ?

Comme vous le savez, la manière d’avancer est différente et ce fait avec un contrôleur portatif qui donne un accès instantané au freinage, au démarrage et au contrôle de la vitesse.

Bien qu’une planche à roulettes classique soit capable de monter des pentes, avec une planche à roulettes électrique, on peut facilement gravir des pentes plus fortes et surtout avec moins d’effort. Grâce à la propulsion électrique, vous n’avez qu’à monter sur la planche et la laisser faire le travail pour vous. Il suffit de mettre le skateboard sous tension et de contrôler la puissance avec la télécommande pour lancer le skateboard.

skate électrique rouler en villeSans aucun doute, une planche à roulettes électrique peut monter une côte, mais cela dépend de la puissance du moteur ou des moteurs qu’elle possède. Bien qu’en principe la majorité des skates électrique puissent monter une côte d’au moins 15°, les spécifications techniques et le poids de l’utilisateur peuvent plus ou moins limiter le potentiel. Les modèles les plus puissants sont capable de franchir des côtes de plus de 30° d’inclinaison. En montée, une planche à roulettes électrique a besoin d’assez de puissance pour dépasser la force de votre poids et de la gravité.

Chaque skate électrique est en principe capable de grimper une montée, mais la vitesse et le temps dépendent de la puissance et de la qualité du moteur. Si la puissance en montée est un critère important pour vous, choisissez une planche équipée de deux moteurs directement intégrées dans les roues.

Est-ce légal de rouler avec un skateboard électrique ?

En France la loi n’est pas encore très clair à ce sujet. Une nouvelle loi bientôt en vigueur devrait clarifier les choses. Pour l’instant en s’appuyant sur le code de la rue on peut considérer que :

  • Tout comme les vélos ou les trottinettes, vous avez le droit d’emprunter les pistes cyclables où vous ne pouvez normalement pas faire l’objet d’une contravention
  • Comme tous les engins électriques qui vont à moins de 25 km/h, vous avez normalement le droit d’emprunter les trottoirs à condition de circuler à allure modérée (environ 6 km/h selon l’usage) en respectant la signalisation qui s’impose aux piétons (respecter les passages piétons et les feux de signalisation).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *